Wiki Bones
Advertisement


Jeannine Kovac est un personnage introduit dans la saison 12. Elle est initialement présentée comme l'épouse de Mark Kovac. Il est cependant plus tard révélé qu'elle est sa sœur ainsi que la fille de Josip et de Sasha Radik.

Biographie[]

Jeannine Kovac est née en Serbie aux alentours de l'année 1991. Son père était un criminel de guerre mais probablement un bon père. Le 15 Septembre 1995, Seeley Booth a été commandé pour assassiné Josip Radik. L'homme ne baisant pas souvent sa garde, Seeley n'a eu d'autre choix que de le sniper pendant le sixième anniversaire de son fils. Booth n'a pas vu Jeannine ce jour là mais il n'y a aucune raison de penser qu'elle n'était pas présente en même temps que la plupart de sa famille et qu'elle n'a pas vu son père mourir. On peut supposer que comme son frère, Jeannine à été rapatriée en Amérique par les équipes de la Croix Rouge. S'ils ont été rapatriés ensemble ils n'ont pas révélés leur lien du sang. On peut donc penser que depuis la mort de leur père l'un comme l'autre veut se venger et tuer toutes les personnes ayant participé à cette mission.

Le passé a un prix[]

Mark Kovac a enlevé et torturé Aldo Clemens afin d'obtenir le nom du sniper qui a abattu leur père. On ne sait pas si Jeannine a participé d'une quelconque manière à l'interrogatoire. Cependant elle était au courant des actions de son frère. Elle peut d'ailleurs être celle qui a piégé la salle de torture où Aldo à trouvé la mort. L'explosion a fait disparaitre toutes les preuves de leur passage.

Une histoire de vengeance[]

Aldo Clemens étant mort sans livrer son secret, Mark à torturé une vieille femme vivant seule sous les yeux d'un des anciens ranger associé de Booth. Contrairement à Aldo, Michael Reiss à été forcé de parler. Si Jeannine n'y a pas assisté elle a au moins été informée du nom de leur cible. Seeley Booth et Temperance Brennan étant remonté à eux après avoir découvert que Mark était le fils de leur père, Jeannine a joué le rôle de l'épouse ignorant tout de l'histoire familiale son mari. Si Jeannine n'est pas celle qui a donné l'ordre aux anciens gardes du corps de Josip Radik de tuer Christine et Hank Booth elle était au courant de l'ordre et ne s'y opposait pas.

Après l'arrestation de son frère elle a fait une demande de divorce et à remplie et signer les formulaires.

Le Jugement Dernier[]

Jeannine a volé une caisse d'explosifs de qualité militaire. Elle en a fait parvenir une petite partie à Mark. Assez pour qu'il puisse s'évader. Durant le mariage de Camille Saroyan et Arastoo Vaziri elle a volé le pass de Camille ce qui lui a permis d'accéder à la plateforme de l'Institut Jefferson. Jeannine a posé au moins l'une des bombes qu'elle a réglé pour exploser à un moment où tout le monde était présent. Les Kovac espéraient surement tuer soit Booth et les employés. Soit les personnes qui comptaient le plus aux yeux de Booth.

Tout finit par changer[]

Avant que l'explosion ne se produise Booth est parvenu à désamorcé l'une des bombes. Camille et Hodgins sont parvenus à trouver de l'ADN appartenant à un membre féminin de la famille de Mark. Le FBI réalise dès lors que Jeannine est moins la sœur que la femme de Mark Kovac. Ayant été prise à partie par le Dr Temperance Brennan pour le meurtre de son père tué en protégeant ses enfants, Jeannine lui dit que si elle a besoin d'un responsable le sang de Max Keenan est sur les mains de Booth.

Après la mort de Mark, la procureur Caroline Julian assure qu'elle fera tout pour que Jeannine Kovac passe le reste de ses jours en prison.

Advertisement