Wiki Bones
Advertisement


Josip Radik était un général Serbe tué par Seeley Booth en Bosnie, en 1995. Il était le mari de Sasha Radik ainsi que le père de Mark et Jeannine Kovac.

Histoire[]

Avant la série[]

Josip Radik était un criminel de guerre. Un général dont les hommes procédaient au nettoyage ethnique. Ils entraient dans un village et ils tuaient tout le monde: hommes, femmes, enfants. Cela dans le but de "purifier" le pays.

Selon Seeley Booth, au moment de sa mort, il était responsable de la mort d'au moins 232 personnes. En raison de ça son unité de rangers a été envoyé pour l'arrêter.

Lorsque Booth a trouvé une fenêtre d'action pour le tuer, Josip Radik était en train de fêter le sixième anniversaire de son fils Mark. Malheureusement Booth ne pouvait pas se permettre de tirer plus tard car Josip avait prévu d'envoyer d'ici deux heures ses troupes vers un nouveau village. Booth a donc tiré pour tué et malgré qu'il soit à près de 100 mètres de distance, le tir à réussi. Le père est mort devant le fils.

Personne a la fête ne savait qui avait tiré où même d'où venait d'où venait le coup de feu. Mais tout le monde savait pourquoi il avait été tiré.

Aldo Clemens se trouvait avec Booth lors du tir. Les autres Rangers l'ont appris après que le tir ait eu lieu.

Durant la série[]

Josip Radik est mentionné par Booth à Temperance Brennan, dès la première saison durant l'épisode Morts au combat. Après que le meurtre de Devon Marshall ait été résolu, Booth raconte à sa partenaire comment il a du tué Radik pour protéger plus de 100 personnes lorsqu'il a été envoyé au Kosovo. Après en avoir parlé à Brennan, Booth a exprimé son regret pour l'action. Moins pour la mort de Josip Radik en elle-même que pour l'avoir fait juste devant son fils, durant son anniversaire.

La mort de Josip Radik a un rôle beaucoup plus important dans la saison 12.

Le passé à un prix[]

Aldo Clemens qui était l'aumonier des Rangers envoyé entre autre pour tuer Josip Radik a été retrouvé mort après avoir longuement et douloureusement torturé. Booth et Brennan sont remontés jusqu'à la pièce où Aldo a trouvé la mort. Juste avant que la pièce n'explose, ils ont trouvé la radio du crâne de Radik. Booth a immédiatement fait le lien et compris qu'Aldo s'est suicidé pour s'empêcher de répondre à son où ses tortionnaire(s): le fils où /et la fille de Josip Radik.

Une histoire de vengeance[]

Puisqu'aucune information n'a pu être obtenu d'Aldo Clemens, Mark a enlevé et torturé un autre membre de l'unité de Booth: Michael Reiss. Conscient qu'il n'obtiendrait pas plus d'informations de Michael que d'Aldo par la douleur pure. Mark a enlevé et torturé une innocente femme agée, Margaret Kwan, une recluse pour qui Michael effectuait des livraisons dans le cadre de son nouveau travail. Michael pouvait supporter sa propre souffrance mais pas celle infligée à Margaret. Il a fini par parler. L'information révélé Mark où sa soeur n'ayant plus besoin de Margaret a mis fins à ses souffrances puis a abandonné son corps la où elle fut découverte. A l'inverse même si Reiss ne lui était plus utile et n'était pas le tueur de leur père, il était ami avec Booth et a tenté de le protéger pour ces deux raisons, la mort de Reiss n'a pas été rapide. Et sa souffrance de Reiss s'est étalée sur des jours. Mark allant jusqu'à utiliser le défibrilateur de son ambulance pour empêcher Michael Reiss de mourir lorsqu'il faisait un arrêt cardiaque provoqué par la douleur. Michael est finalement mort moins d'une heure avant d'être trouvé par Camille et le FBI.

Mark où Jeannine a envoyé deux des anciens gardes du corps de Josip Radik attaquer et tuer Christine et Hank Booth. Grace à Max Keenan ils ont échoués dans leur mission. Mais avant de mourir ils ont réussi à tuer le beau-père de Booth.

Tout finit par changer[]

Dans le dernier épisode de la saison et la série, Hodgins s'excuse pour tout ce qu'il a dit sur le passé d'ancien snipeur de Booth. Il avait raison de tuer Josip Radik. Camille et Jack identifient le kamikaze de l'Institut Jefferson comme étant Jeannine Kovac. Ils avaient tous supposés qu'elle était la femme de Mark sans jamais réalisé qu'elle est en réalité sa soeur. Confrontée à Booth et Brennan pour ses actions a elle et son frère, Jeannine ne ressent aucune pitié affirmant que le sang de Max est sur le main de Booth. Et que désormais Brennan sait ce que ça fait de voir son père mourir juste sous ses yeux. L'épisode et la série se terminent avec Mark Kovac mort et Jeannine Kovac emprisonnée pour le reste de sa vie.

Anecdotes:[]

  • Radik était un général Serbe mais Booth dit avoir été envoyé au Kosovo pour l'arrêter pendant Morts au combat et dit l'avoir tué en Bosnie pendant Le passé a un prix.
  • La radiographie de Radik est répertorié comme 3920-8-392 cependant la traduction correcte de ce qui est écrit serait "Nombre de cas".
  • Lorsque Booth parle à Bones d’une mission qu’il a effectuée au Kosovo, il mentionne qu’il s’en est pris au général Radik, un général qui poursuivait ethniquement son pays en massacrant des gens, les mêmes crimes que le général Ivan Radeck commis dans Air Force One.
Advertisement